Avril 2017

La GMID : pour célébrer notre industrie


GMID imageDémontrer la valeur des congrès et des événements partout dans le monde

La semaine dernière, les professionnels de l’industrie se sont unis pour manifester leur soutien à la Global Meetings Industry Day (GMID ou journée mondiale de l’industrie des congrès). Cet événement annuel sert à démontrer et à souligner l’effet positif de notre industrie sur l’économie, les entreprises et les collectivités. Des compagnies, des organismes et de nombreux professionnels y ont participé lors d’allocutions, de conférences de presse, d’événements spéciaux et autres afin de faire connaître l’importance de notre industrie.

Des célébrations entourant la GMID ont eu lieu un peu partout, à grande et à petite échelle, et Freeman était de la partie lors de nombreux événements autour du monde. Notre président Donald S. Freeman, Jr. était à La Nouvelle-Orléans, aux côtés de Stephen Perry, président et chef de l’exploitation du New Orleans Convention and Visitors Bureau, pour prononcer la conférence principale lors d’un chic déjeuner de Meetings Mean Business. M. Freeman a parlé de la valeur des congrès et de leur rôle dans une économie qui progresse. Il a mentionné l’importance de créer une expérience unique et personnalisée pour chaque participant, afin de répondre aux attentes élevées des auditoires fragmentés actuels.

Il a souligné que nous devons prendre les devants en ce qui concerne les politiques et les questions sociales qui influent sur les congrès et les expositions — par exemple, les restrictions au voyage, les lois du travail et les questions de sécurité — afin de prévoir leurs répercussions potentielles et de trouver comment s’y adapter et obtenir des résultats positifs.

Dans son discours à l’événement soulignant la GMID à Chicago, Bill Kubiak, vice-président et directeur général de Freeman AV, a pour sa part affirmé que notre industrie du voyage, des congrès et des événements est un secteur plus important que celui de l’automobile pour l’économie étatsunienne. Qui plus est, maintenant que les gens commencent à accorder plus d’importance aux expériences qu’aux possessions et que les marques et les entreprises constatent la valeur du contact en personne, son importance ne pourra que croître.

Le maire de Chicago, Rahm Emanuel, était également présent à cet événement qui mettait l’accent sur les immenses possibilités événementielles qu’offre cette ville, ainsi que les problèmes logistiques et de sécurité qui les accompagnent. Il a rappelé que plus d’un million de personnes se trouvaient en ville durant les séries éliminatoires de baseball et après la victoire historique des Cubs l’an dernier ! L’importance de l’expérience a refait surface à Chicago, alors que les experts soulignaient que les gens veulent des événements de plus en plus uniques et humains. Larry Luteran, directeur général des ventes et vice-président directeur de Freeman AV, l’a également mentionné dans ses propos à l’événement de la GMID à Atlantic City. Il estime que la technologie n’a pas tué la communication en personne, elle l’a simplement amenée plus loin. Les gens veulent maintenant maîtriser leur expérience et vivre une vraie participation face à face.

Le développement durable était une autre des questions abordées lors de la GMID, particulièrement à l’événement de la section MPI du sud de la Floride. À cette occasion, Jeff Chase, vice-président au développement durable et président du Global Meetings Industry Council, a donné une conférence sur la rentabilité du développement durable et affirmé que les professionnels de l’événementiel doivent continuer à s’approprier les meilleures pratiques et les objectifs écologiques, car de plus en plus d’entreprises adoptent des politiques durables.

Un autre thème récurrent était la possibilité qu’ont les congrès et événements de changer le monde, qu’il s’agisse de conscientiser un auditoire à un certain problème ou de contribuer directement à un changement précis. Stephen Lewis, l’un des commentateurs les plus influents au Canada sur les questions sociales, le développement international et les droits de la personne, était le conférencier principal à l’événement GMID de Toronto cette année. Chris Siedel, directeur régional des partenariats stratégiques pour l’est du Canada chez Freeman audiovisuel Canada, a rapporté « qu’il nous a mis au défi de réfléchir aux problèmes mondiaux auxquels nous sommes moins exposés et avons moins tendance à réfléchir en tant que Canadiens ou Nord-Américains. Cela m’a amené à réfléchir à l’influence positive que nous pouvons avoir en tant qu’industrie, en sensibilisant les gens ou en amassant des fonds pour une cause humanitaire lors de nos événements. »

La série d’événements s’est aussi propagée à l’Europe grâce à notre équipe EMEA, des sections locales de MPI et des entreprises de l’industrie qui tenaient leurs propres activités. Selon Lesley Mason, directrice des services à la clientèle chez FreemanXP EMEA, « la journée GMID est une belle initiative ; cela nous invite à prendre du recul et à réfléchir à la nature précieuse et unique de notre travail. Je prédis que la GMID sera de plus en plus populaire en ligne grâce à la croissance continue de notre secteur. »

Les événements grandissent et se diversifient, car ils jouent un rôle social, culturel et économique de plus en plus important dans nos vies. Et c’est à cause du travail que nous faisons dans notre industrie. Nous ne faisons pas seulement animer les marques de nos clients pour leurs auditoires les plus importants, nous offrons des expériences que les gens veulent saisir et partager bien au-delà de l’événement lui-même. La GMID est plus qu’une occasion d’obtenir de la notoriété pour notre industrie, c’est un moyen de réfléchir à ce que nous avons accompli et de contempler l’avenir de l’expérience, de notre monde.

À l’occasion de la GMID, Freeman a lancé un nouveau document de réflexion axé sur les macrotendances qui définissent l’avenir du marketing expérientiel, et du monde.GMID image

Commentaires et Questions?